F###### think before you act!

F

Comment rédiger un briefing digital cohérent pour recevoir des offres budgétaires réalistes?

Peut-être tout simplement en arrêtant de rédiger des briefings! Vous, tout seul dans votre coin.

Un concepteur digital est certes aguerrit à investiguer, à poser des hypothèses et à échafauder des stratégies, il n’est néanmoins pas un Champollion des temps modernes. Les efforts qu’il va investir pour lire entre les lignes d’un briefing approximatif pourraient être nettement mieux investis. Par exemple en vous accompagnant et en vous conseillant dans la rédaction d’un cahier des charges cohérent qui expose clairement vos besoins et votre contexte.

Patrick Graf, Designer UX expérimenté

Je ne vous lance pas la pierre. Mais durant ma carrière de facilitateur digital j’ai rarement reçu un briefing qui me permettait de bien comprendre les enjeux de mes prospects. J’ai souvent l’impression d’être face à une liste d’éventuels besoins auxquels je pourrais proposer d’éventuelles solutions. Mais c’est pas ça qui fera avancer votre projet!

Si ce phénomène est récurrent dans le domaine de la communication, il est spécialement prononcé dans le cadre spécifique des briefings digitaux. Le digital c’est complexe et ça implique énormément de domaines de compétences. Des domaines souvent pointus que vous ne pouvez pas maîtriser, et que même nous, les hyper-spécialistes, ne pouvons pas toujours sortir de notre manche.

Le premier objectif d’un briefing est généralement de demander des offres budgétaires à des spécialistes. Vous souhaitez recevoir un devis exhaustif et détaillé qui doit couvrir toutes les étapes de travail, de la conception initiale à la maintenance, en passant par le design et le développement. Mais serait-il possible d’envisager, une fois pour toute, que chiffrer le développement d’un produit digital AVANT d’avoir définit ses fonctionnalités semble… un peu aléatoire!

Ce qui est primordial ce sont vos besoins.

Si les briefings digitaux ressemblent souvent à des listes arbitraires de souhaits, ils n’exposent certainement jamais ce que doivent être les objectif à atteindre. Ce qui permettrait au concepteur de rapidement envisager des solutions pour votre futur produit.

  • Pourquoi nous souhaitons mettre en place un produit digital!
  • Comment ce produit devra être utile à notre organisation!
  • Quels sont nos objectifs quantifiables au niveau de notre visibilité sur Google!
  • Quels sont objectifs business!
  • Qui sont les publics cibles visés!
  • Combien de leads souhaitons-nous convertir chaque mois!

Ces réflexions sont fondamentales pour réaliser un produit digital efficace qui va répondre à des besoins identifiés. Toutes les solutions proposées par le concepteur digital doivent être strictement AU SERVICE de ces besoins. Qu’ils s’agissent de choix ergonomiques, fonctionnels, graphiques ou techniques, toutes les solutions élaborées vont constituer un produit tangible et utile.

Si briefing il y a, il doit relater une situation et raconter une histoire. D’abord votre situation actuelle et les problématiques qui y sont liées. Ensuite votre situation souhaitée et les solutions qui devront être apportées par votre futur produit digital! Grâce à ces informations je vais pouvoir envisager rapidement des solutions tangibles.

Il y a une vie avant le briefing

Pouvoir exposer votre situation actuelle et formuler clairement vos objectifs nécessite un travail stratégique préalable. Votre présence digitale va vous aider… pour autant qu’elle réponde à des besoins identifiés. Et pour identifier ces besoins il faut envisager quelques réflexions de fond, notamment en ce qui concerne vos futurs objectifs commerciaux et vos publics cibles. On parle ici d’une analyse business ou encore d’une stratégie marketing. Le rôle du concepteur digital consistera ensuite à mettre en place l’outil qui va concrétiser ces objectifs.

Alors pourquoi ne pas prendre un peu de hauteur et remettre en question l’utilité d’un briefing? Par exemple en envisageant une courte collaboration avec un facilitateur digital. Il pourra vous aider, lors de quelques workshops, à formuler vos enjeux et à esquisser une vision de votre futur application. Il s’agit d’entamer le processus UX sous forme d’une réflexion initiale. Réflexion de laquelle découlera un document clair et concis qui sera une représentation de votre futur application. On ne parle donc plus d’un briefing mais d’un cahier des charges. Un cahier des charges qui permettra à un prestataire technique de réaliser une offre détaillée que vous pourrez évaluer en connaissance de cause.

C’est quoi un processus UX?

Un projet digital débute par la conception du produit à réaliser. On parle de nos jours d’un processus UX (User eXperience) car on s’est (enfin) rendu compte que l’application à créer sera, en fin de compte, UTILISÉE. Par des humains. Et que ces humains auront le dernier mot lorsqu’il s’agira d’évaluer l’intérêt de votre application et son efficacité.

Mais l’UX c’est bien plus que ça. Pour atteindre l’efficacité digitale il va falloir passer par quelques étapes de conception, pondérées selon les besoins spécifiques de votre projet. Voici les étapes les plus importantes à envisager.

Vos objectifs business

Ils seront la fondation pour la conception de votre produit. Quelle va être la fonction principale de votre application? Comment doit elle servir votre entreprise ou votre organisation? Quelles sont les produits ou les prestations que vous souhaitez promouvoir? Quelles sont les conversions que vous souhaitez obtenir?

La connaissance de vos publics cibles

Ils sont le seul et unique jalon de la réussite de votre produit. Qui sont publics cibles? Quels sont leurs besoins (réels)? Quels sont les points de rencontre possible avec votre application? Comment vont-ils se comporter sur votre site?

Vos besoins en visibilité 

Ils sont le premier élément de la stratégie digitale. Comment souhaitez-vous être « trouvable » sur Google? Selon quels critères de recherche? Pour quelle régionalité? Qui sont vos concurrents déjà bien établis sur la toile?

Les contenus

Ils seront certainement le composant le plus complexe de votre projet, car ils seront les garants de votre visibilité et des bonnes expériences que vous allez offrir à vos visiteurs. Quel est le contenu existant? Quel sera le contenu à créer? Qui va s’en occuper? Comment nos publics-cibles vont les percevoir?

Les fonctionnalités requises

Ils seront les outils au service de vos publics cibles. Quelles tâches doivent être réalisées? Dans quelles conditions? Quelles sont les contraintes techniques? Comment assurer l’ergonomie de ces fonctionnalités? Comment mesurer leur utilisation?

Quelles sont les étapes de conception requises avant la réalisation d’un cahier des charges

Durant cette stratégie initiale, il s’agira principalement d’acquérir une vision heuristique de votre futur produit. D’une part pour aligner tous vos collaborateurs autour d’une compréhension commune du produit à créer et, d’autre part, pour pouvoir présenter les fonctionnalités souhaitées aux équipes techniques. C’est uniquement à ce moment qu’un chiffrage précis du développement pourra être réalisé.

Si les équipes techniques ont acquis une compréhension exhaustive de vos besoins, ils pourront également envisager et proposer des solutions qui seront en adéquation avec votre budget! A chaque spécialiste ses compétences.

1
J’organise un premier entretien qui va me permettre de comprendre vos besoins, votre contexte et vos objectifs. Nous allons discuter de vos produits et de vos services, de vos clients et de vos prospects, de votre visibilité et d’un outil digital qui va vous accompagner efficacement.

2
Selon les besoins, je vous propose 1 ou 2 workshops créatifs qui impliqueront vos collaborateurs dans le projet. Ils permettront de confirmer, de formuler et de visualiser clairement vos objectifs… et comment un outils digital pourra efficacement les atteindre.

3
Je réalise une cartographie qui va résumer votre futur produit. Je vous le présente, nous en discutons et nous le validons ensemble. Cette visualisation va évoluer durant le processus de conception et s’améliorer selon les connaissances accumulées.

4
Il s’agira ensuite d’esquisser les principales fonctionnalités du futur produit, celles qui seront faciles à implémenter et celles qui le seront moins. Ces visualisations permettront de dialoguer avec les équipes techniques afin de faire les bons choix technologiques et les chiffrer avec précision.

5
Je regroupe finalement le cahier des charges pour les demandes d’offres finales. Non seulement les aspects techniques, mais également tout ce qui concerne votre visibilité et vos conversion, la conception et la création des contenus et, surtout, votre autonomie digitale.

Modalités

Selon l’envergure de votre projet, cette analyse préliminaire nécessite entre 2 et 5 jours de travail. Un peu plus pour des projets pharaoniques. Ce travail contribue efficacement au processus UX global qui sera finalisé durant la conception de votre produit. Il ne s’agit donc pas de prestations supplémentaires… mais simplement de prestations proposées dans un ordre plus cohérent!

Si vous êtes convaincu par cette démarche, c’est peut-être le moment de contacter le professeur Champollion!

Patrick Graf, Designer UX expérimenté